Randonnée en Martinique : l’ascension de la Montagne Pelée

L’ascension de la Montagne Pelée qui culmine à 1397 mètres, s’effectue par plusieurs sentiers qui mènent au sommet. On peut démarrer cette randonnée depuis les villages du Prêcheur (Sentier de la Grande Savane), de Grand Rivière, de Macouba ou aussi du 1er refuge, sur les hauteurs de Morne Rouge à 820 mètres d’altitude (Sentier de l’Aileron).

Une belle randonnée qui nécessite d’être en bonne forme physique

L’itinéraire que nous vous conseillons est le plus court et le plus facile d’accès. Il s’agit du sentier que l’on débute au refuge de l’Aileron, dans la commune du Morne Rouge. Vous commencerez la randonnée au niveau du parking de l’Aileron, on peut s’y garer, mais il y a pas énormément de places (environ 15 voitures de tourisme). Une table d’orientation permet de se familiariser avec le relief et d’identifier les villes visibles durant l’ascension.

Le parcours est bien balisé, au bout de quelques petites minutes soyez prêts à produire des efforts, car ça grimpe bien. On atteint le sommet de l’Aileron à 1107 mètres après 1 km de montée difficile. Après une légère descente, ça monte de nouveau pour rejoindre le plateau des Palmistes à 1230 mètres. Cette section est plus facile et plus courte que la précédente.

Des panoramas magnifiques

Le plateau des Palmistes permet en effet d’admirer pleinement la vue sur la Montagne Pelée. On arrive maintenant au deuxième refuge qui est à la croisée de plusieurs intersections qui proviennent d’autres sentiers d’accès plus costauds. Vous pouvez descendre dans le cratère grâce à un escalier très raide et assez vertigineux au début. Il est conseillé de redoubler de prudence, surtout si il a plu la veille et si le temps est brumeux.

montagne pelee
credit photo wikimedia.org

On remonte ensuite immédiatement et brutalement vers un cône à une altitude de 1364 mètres. Depuis ce premier sommet le point de vue sur le nord de l’île est remarquable. Le sentier, assez chaotique, descend alors vers un troisième refuge avant de remonter en direction du sommet réel, celui du col du Chinois qui a une altitude de 1395 mètres. Ce dernier est fait d’un bloc de roche qui peut accueillir deux ou trois randonneurs pour admirer, si le temps est dégagé, la superbe vue. Le retour s’effectue par où vous êtes venus, c’est une boucle. Prévoir des vêtements de pluie et chaussures pour la randonnée, car le parcours est très humide.

Quand partir en Martinique pour faire des randonnées pédestres ?

Il faut privilégier la période de janvier à mai pour cette randonnée qui vous mènera à la Montagne Pelée, car le temps est sec et le sommet souvent dégagé, ce qui permet d’admirer la belle vue d’en haut. Dernier point, ce sentier est accessible aux enfants âgés d’environ dix ans.

Voici quelques données concernant cette randonnée par le sentier de l’aileron : durée (04H30) – Longueur (6 Kms) – Dénivelé positif (700 mètres). L’accès au parking automobile de l’Aileron se fait par la RD 39 sur la commune du Morne Rouge.

Vous pouvez louer une voiture à l’aéroport de Martinique Aimé Césaire, à Sainte-Luce ou à Pointe du Boût, ainsi vous pourrez découvrir tous les plus beaux endroits de cette ile des Caraïbes.